François Fillon cite souvent comme premier scandale français nos deux millions de jeunes qui ne sont ni en emploi, ni en formation. La formation et l’insertion dans l’emploi sont donc naturellement les premières priorités du programme de François Fillon. Mais à y regarder de plus près, les attentes des jeunes générations sont prises en compte dans leur ensemble.

La préparation à l’emploi et l’emploi

  • Offrir à l’Université avec plus de moyens et plus de professionnalisation
  • Faire la promotion de la certification des compétences et l’alternance
  • Mettre fin au système des emplois aidés qui ne fonctionne pas
  • Transformer la gouvernance de l’enseignement professionnel pour la confier aux plus près des bassins d’emplois
  • Réinventer l’orientation en améliorant l’information et l’accompagnement
  • Engager une révolution pédagogique en lien avec la vie professionnelle
  • Faciliter et renforcer l’adhésion des entreprises de toutes tailles au côté de l’Etat

En savoir plus sur le site de François Fillon : Quand va t-on cesser d’envoyer nos jeunes dans le mur ?

 Le logement

  • Rendre l’accès au logement social plus facile et plus juste
  • Assurer le prix de l’énergie le plus bas possible
  • Permettre aux Français et aux industriels de consommer l’énergie qu’ils produisent eux-mêmes
  • continuer à inciter les Français à investir dans le renouvelable
  • Aligner les conditions du prêt à taux zéro des bâtiments anciens sur celles des bâtiments neufs sans contraintes d’investissement supplémentaires.
  • Inciter, par un crédit d’impôt aux particuliers, à l’utilisation d’éco-matériaux

La sécurité

  • Répondre de manière implacable au terrorisme en améliorant le renseignement et la coopération entre police et gendarmerie, en veillant à ce que le Code pénal soit strictement appliqué vis-à-vis des Français qui entretiennent des relations avec l’ennemi, etc
  • Sécuriser nos frontières
  • Responsabiliser les maires en matière de police de terrain en autorisant que les policiers municipaux soient armés après formation et que les sociétés privées soient autorisées à étendre leur action notamment en matière de gardiennage
  • Abolir la quasi impunité des délinquants par une certitude de la sanction

 La santé

  • Donner la priorité à la prévention
  • Viser d’ici 2022 un « reste à charge zéro » pour les dépenses de santé les plus coûteuses pour les ménages
  • Moderniser notre système de santé solidaire en organisant des Etats généraux de la santé fin 2017 / début 2018 pour arrêter définitivement les mesures destinées à rééquilibrer autant que possible les comptes de la Sécurité Sociale

 La famille

  • Rétablir l’universalité des allocations familiales. Cette mesure s’accompagnera d’un relèvement du plafond du quotient familial à 3000 euros
  • Mettre en place un congé parental d’éducation modulable dans le cadre du compte personnel d’activité
  • Prendre en compte l’enjeu central de la garde d’enfant afin de permettre aux femmes de concilier vie familiale et vie professionnelle. L’accueil de la petite enfance sera renforcé
  • Assouplir la réglementation pour l’ouverture de crèches et halte garderies
  • Maintenir l’enveloppe des aides fiscales et sociales destinées aux particuliers-employeurs pour les emplois familiaux

La vie sentimentale et sociale

  • Encourager le respect dû à la femme
  • Accentuer la parité homme-femme en nombre et en salaire dans toutes les instances
  • Encourager le développement du télétravail, plus accessible en particulier pour les femmes seules

Les études

  • Faire revenir les programmes scolaires aux fondamentaux
  • Rendre l’école obligatoire à partir de 5 ans
  • Dès l’école primaire, effectuer un travail de pédagogie sur le respect des femmes et faire prendre conscience aux jeunes de la valeur de l’égalité homme-femme
  • Accentuer l’apprentissage sur le français, les mathématiques et l’histoire
  • Généraliser l’enseignement du Numérique pour tous et à tous les niveaux.
  • Raviver la discipline à l’école

La culture, les loisirs et l’environnement

  • Mieux articuler l’enseignement culturel et artistique avec l’histoire générale.
  • Développer une offre artistique dans tous les établissements scolaires, notamment la pratique musicale collective.
  • valoriser tout notre patrimoine culturel
  • laisser se développer l’action culturelle des collectivités locales
  • Élargir les heures d’ouverture des établissements culturels
  • Accompagner l’ouverture de 1000 pépinières d’artistes
  • Etendre le système des tickets restaurant à un « chèque circuit-court » pour permettre aux salariés d’utiliser leurs tickets pour acheter les produits locaux.
  • Inciter au développement des véhicules à énergie propre( électriques, gaz… )
  • Continuer à subventionner l’achat de véhicules électriques, tout en jouant un rôle majeur dans la mise en place des infrastructures de recharge rapide

Accessoirement

Accessoirement, nous faisons actuellement peser sur les épaules de la jeunesse une dette INSOUTENABLE. Le seul à s’emparer de ce sujet explosif, c’est François FILLON. En voulant réduire le poids de cette dette, il est le SEUL candidat de la jeunesse comme l’explique Rafik SMATI :


 

En conclusion pour les jeunes

MACRON, ni de droite, ni de gauche, c’est-à-dire nulle part, c’est de la poudre aux yeux,  FILLON à droite et au centre, c’est du sérieux ! ! !


Pour rejoindre Les Jeunes avec Fillon : Rejoindre

A lire également : François-Xavier Bellamy invité par les Jeunes avec Fillon de Versailles