Les Yvelines avec François Fillon

Elections Présidentielle et Législatives 2017

Catégorie : Identité / Immigration

Dernier WE de campagne pour François Fillon : retour aux fondamentaux et optimisme

Incroyable fin de campagne présidentielle. Inédite. Sidérante. Effrayante.

La gauche semble perdre la tête :

De son côté, François Fillon trace son sillon, fidèle à sa méthode qui est d’être sur le terrain, chaque jour, sans perdre une seule heure de campagne.

Vendredi soir, c’est à Montpellier que François Fillon était pour un discours d’espérance. S’il porte un langage de vérité pour un diagnostic sans concession de la France, son projet est bien un projet de redressement et donc d’espérance. Il a notamment rappelé à Montpellier les urgences absolues, qui feront l’objet de mesures dès l’automne 2017 pour relancer la machine économique.

Son discours complet peut être vu et lu sur son site de campagne : Discours de François Fillon à Montpellier : « Je suis venu pour vous redonner espoir »

Le lendemain, samedi 15 avril, François Fillon a passé la journée avec Laurent Wauquiez au Puy-en-Velay, cette ville d’Auvergne à l’histoire millénaire, où il a prononcé un magnifique discours sur la France éternelle : identité de la Nation, racines, culture, Histoire, patrimoine. A lire sur son site : Discours sur la France, le Puy-En-Velay

Ayons le courage de le dire, la France ne peut vivre sans la grandeur ! Si elle ne sait pas être une grande voix humaine dans ce monde que de multiples barbaries menacent, si elle ne sait plus porter devant les peuples la voix qui fait depuis Louis IX, Montaigne ou le père de Foucault, en passant par les Lumières, Châteaubriand ou Victor Hugo, si notre vieille nation oublie sa vocation universelle, alors elle n’aura plus de sens, elle ne sera plus rien aux yeux du monde, comme elle ne sera plus rien à nos propres yeux.

Alors soyons fiers d’être français. Soyons fiers de notre culture, soyez fiers de votre histoire, soyez fiers d’aller vers l’avenir pour le conquérir car rien n’est plus noble qu’un peuple qui se dresse pour tenir son destin.

Le soir, à l’occasion de la veillée de Pâques, François Fillon était aux côté des Coptes, en région parisienne. Il a présenté ses condoléances pour les Coptes lâchement assassinés en Egypte la semaine dernière. Il a aussi voulu témoigner à nouveau de son soutien aux Chrétiens d’Orient. Le récit complet de son soutien depuis 2014 est à lire sur notre page : François Fillon: un soutien sans faille à la cause des Chrétiens d’Orient 

Dans la presse, François Fillon a accordé un entretien au JDD, disponible dans son intégralité sur son site : « Je serai le président du redressement national »

Il y évoque son projet de sursaut national, sa vision du rôle du Président dans la Vème République. Il y parle aussi de sa conviction d’être finaliste le 23 avril :

Vous vous posez certainement aussi la question : François Fillon sera-t-il au second tour ? La bataille est rude et toutes les forces politiques et médiatiques de gauche lâcheront leurs dernières forces dans la bataille cette semaine (que va encore lâcher le palmipède?) pour conserver le pouvoir et poursuivre son oeuvre de déclin. Mais nous pouvons tous choisir le redressement et profiter de chacun des jours restant pour convaincre une majorité de Français autour de nous.

Nous avons tout lieu d’être optimiste. Nous savons que le seul projet crédible, porté par le seul candidat d’expérience, par le seul candidat qui pourrait avoir une majorité est François Fillon.

Du côté des sondages, c’est le brouillard ! Ils sont tous dans « leurs marges d’erreur ». Ils ne prédisent d’ailleurs plus grand chose comme nous l’écrivions en juillet dernier, 5 mois avant la fin de la primaire: Les sondages, c’est comme le bikini …

Si nous écoutons quelques méthodes « alternatives », elles sont encourageantes. Le dirigeant de GOV est certain que François Fillon sera au second tour :

Pour la désormais célèbre analyse canadienne Filteris, qui analyse les résonances des sentiments exprimés sur le Web et les réseaux sociaux, François Fillon est en deuxième position:


Serge Galam a accordé un entretien passionnant à Natacha Polony au sujet des sondages et nous confie son analyse concernant les candidats pour la deuxième semaine.

En conclusion,  nous vous proposons d’écouter le message que François Fillon vous adresse en ce 16 avril 2017. L’heure est à la mobilisation générale :

Sécurité: discours de combat de François Fillon !

Les vagues d’attentats sanguinaires que nous avons subi et le martyre des peuples du moyen-orient amènent François Fillon à faire de nombreux déplacements pour rencontrer les acteurs sur le terrain et valider son programme Sécurité. Il s’est récemment déplacé aux Etats-Unis pour rencontrer des spécialistes de la sécurité, au Kurdistan irakien sur la ligne de front ou encore au Mali auprès des militaires de la force Barkhane.

Le 9 janvier, François Fillon rendait hommage aux victimes de la prise d’otage de l’Hyper Cacher et nous offre à cette occasion un communiqué:

Quelques jours plus tôt, plusieurs de ses premiers soutiens dont Gérard Larcher, Sophie Primas et Catherine Deroche étaient à Jérusalem pour rendre  hommage aux victimes de l’attentat de Toulouse :


Un récit de leur visite est disponible sur le compte Facebook du Député Meyer Habib:

Le 11 janvier matin, François Fillon était au micro de Jean-Jacques Bourdin pour évoquer les sujets de sécurité et d’immigration, sujets majeurs de son projet :

François Fillon est ensuite parti pour Nice et a clôturé sa journée par son premier discours de campagne présidentielle. Rappelons que c’est suite au terrible attentat de Nice qu’il a décidé de rédiger son dernier livre « Vaincre le terrorisme islamique ».

Voici quelques photos et messages laissés sur le compte Twitter de François Fillon lors de son déplacement aux côtés d’Eric Ciotti:


Le discours de François Fillon tenu à Nice a été remarquable. Il a principalement porté sur la sécurité, la lutte contre l’islam radical, le contrôle des frontières et l’immigration. Il a non seulement confirmé les mesures déjà proposées dans son livre ou programme lors des primaires, mais en plus apporté de nombreuses détails sur les mesures clefs. Le texte de son discours est disponible sur le site de campagne Fillon2017.fr : « La France doit réduire son immigration légale au strict minimum » . Voici également la vidéo intégrale:

A l’occasion de ce déplacement à Nice, François Fillon a été interviewé par Nice Matin : « Il faut une immigration minimale et très contrôlée »

Le 14 janvier, c’est à Paris que François Fillon s’est exprimé au Conseil National des Républicains. Il y a reçu officiellement son investiture, par une famille politique rassemblée et unie pour soutenir son projet de redressement national. Le texte de son discours est également disponible sur le site de campagne Fillon2017.fr : « Je n’ai qu’un mot d’ordre : unité et engagement total pour la victoire ! »

Voici quelques éléments clefs des deux discours de François Fillon relatifs à la sécurité et à l’immigration. Les grands enjeux cités ont été:

  • Destruction de l’Etat islamique
  • Lutte sans merci contre l’islamisme radical en France
  • Impunité zéro pour la délinquance avec augmentation des moyens régaliens
  • Immigration minimale et très contrôlée.

Parmi l’ensemble des mesures présentes dans le programme de François Fillon, et complétées à l’occasion de ces deux discours, se trouvent notamment:

  • politique ferme d’expulsion des étrangers en situation irrégulière vers leur pays d’origine
  • renégociation des accords de Schengen
  • dissolution immédiate de tous les mouvements qui se réclament du « salafisme » ou des frères musulmans
  • strict contrôle administratif du culte musulman
  • équipement des forces de sécurité et notamment sur tout ce qui relève des nouvelles technologies pour cerner et chasser la délinquance
  • application du livre IV du code pénal permettant de condamner jusqu’à 30 ans des Français reconnus coupables d’intelligence avec l’ennemi
  • rétablissement des peines planchers pour les récidivistes
  • traque et neutralisation des réseaux de passeurs
  • réduction des délais de procédures notamment pour le droit d’asile (nombreux détails dans son discours de Nice)
  • quotas d’immigration définis chaque année par le Parlement limitant le nombre d’étrangers qui pourront être admis en France, en fonction de nos besoins économiques et de nos capacités d’intégration, y compris le regroupement familial
  • renégociation de la directive sur les travailleurs détachés
  • conditionnement des prestations sociales à une durée de résidence préalable pour les étrangers en situation régulière
  • suppression de l’AME (aide médicale d’Etat) et remplacement par la seule prise en charge des urgences médicales et des maladies infectieuses
  • expulsion des étrangers condamnés pour des crimes et délits
  • portée de la durée minimale de résidence en France exigée d’un candidat à la naturalisation sera portée à 8 ans (nombreux détails sur la naturalisation dans son discours de Nice)

François Fillon : « Nous sommes entrés dans une forme de guerre mondiale »

pere-jacques-hamelAprès les dramatiques attentats de Magnanville, de Nice, de Munich et Ansbach en Allemagne, de Kaboul, puis de l’assassinat du Père Jacques, François Fillon a eu l’occasion de développer sa vision sur la politique de sécurité intérieure et la politique étrangère de la France, dans ce contexte de guerre mondiale. Ses positions ne sont pas nouvelles, car cela fait des semaines, des mois, des années qu’il appelle à mettre en oeuvre ses propositions. C’est l’actualité dramatique des jours derniers qui invite la presse à mieux l’écouter et à relayer son appel. Puisse-t-il être enfin entendu.

Nous vous invitons à prendre connaissance des articles suivants, dont quelques extraits vous sont proposés :

Interview sur RTL Matin le 27 juillet, au lendemain de l’ignoble assassinat du Père Jacques:

logo-jdd« Nous sommes entrés dans une forme de guerre mondiale » – Interview au JDD

J’ai pris position pour l’expulsion des étrangers après qu’ils aient purgé une peine de prison il y a un an lors de ma rentrée dans la Sarthe. Je n’ai attendu ni le FN, ni les tragiques événements de Paris et de Nice. C’était d’ailleurs la règle avant 2003. Il suffit d’y revenir.

Déclaration devant le Bureau politique des Républicains

On ne peut pas faire la guerre et vivre normalement sans rien changer à notre attitude.

Or nous sommes bien en guerre, avec plus de 230 morts depuis 18 mois La France n’est pas le seul pays frappé. Les totalitaires islamiques commettent des attentats presque chaque jour à travers le monde. La situation en Turquie est liée à ce conflit mondial d’un nouveau genre.

Certains se demandent si nous devons participer à ce conflit. Si la réponse est oui – ce qui est ma position -, alors il ne faut pas le faire à moitié.

valeurs-actuelles« Il faut expulser les étrangers qui constituent une menace” – Interview dans Valeurs Actuelles

Agir contre l’Etat islamique n’est pas un choix mais une obligation vitale. Mais quand on agit, il faut agir vraiment pour gagner rapidement la guerre et éviter, autant que faire se peut, les représailles. Depuis quatre ans, nous sommes au milieu du gué.

Interview de François Fillon à lire dans vos quotidiens de l’Est

Plusieurs mesures peuvent être prises sans modification de la loi : l’expulsion de tout étranger qui constitue une menace pour la sécurité nationale par exemple. Il existe aussi le Livre 4 du code pénal, utilisé pendant la Guerre d’Algérie et qui permet d’aggraver les peines pour les auteurs et les complices des actes terroristes.

Voici quelques propositions clefs sous la forme d’infographies:

A lire sur le même sujet :

François Fillon après l’attentat de Nice : regarder la réalité en face

Verdun où notre pays enracine une part de sa légende

verdun

Plusieurs semaines avant la polémique sur le concert de Black M, François Fillon nous parle avec émotion de Verdun dans le Figaro Magazine du 29 avril 2016.

A nouveau dans le Figaro Magazine, dans l’édition du 20 mai, François Fillon évoque Verdun et ce qui convient, selon lui, d’être un hommage à nos héros :

La commémoration de Verdun doit être consensuelle. Tout sujet qui introduit une polémique est une faute. Célébrer les héros de Verdun, c’est s’incliner devant leur sacrifice plutôt que de se divertir. La commémoration de Verdun, c’est l’hommage rendu aux vrais héros, des hommes qui ont vécu l’enfer. Tous leurs récits sont plus émouvants les uns que les autres. J’avais un grand-père à Verdun. Il en est revenu et j’ai été marqué par ses récits de cet enfer, même s’il ne se plaignait jamais.

Il y a toujours cette difficulté à célébrer nos héros. Les héros des temps modernes, ce sont les « gladiateurs » dans les stades et les stars médiatiques. Les vrais héros ont tendance à disparaître. Or pour moi, les vrais héros, ce sont les paysans, qui ont bâti la puissance de la France, les soldats de 14-18 dont le sacrifice a été immense, et aujourd’hui ce sont ceux qui se battent au Mali, les policiers qui assurent notre sécurité, les humanitaires, les entrepreneurs qui se battent pour essayer de développer notre économie. On ne les met jamais en lumière, ceux-là.

L’intégralité de son interview au Figaro Magazine du 20 mai est disponible sur le site Fillon2017 ici.

Ci-dessous le message posté sur Facebook le 14 mai 2016:

valeurs-actuellesEnfin, pour mieux développer son opinion sur la polémique Black M et nous préciser ce que doit être, de son point de vue, la commémoration de cette terrible bataille de Verdun, François Fillon publie dans Valeurs Actuelles, le 26 mai 2016, une tribune : Le silence de la mémoire.

silence-memoire-verdun-fillon

Si une faute a été commise, c’est bien d’avoir voulu conclure cette célébration par un bal du 14 juillet. Verdun, c’est la mort, c’est le cauchemar des combats, c’est la blessure inguérissable des familles qui ont perdu leur fils, c’est le deuil comme celui de Lucie, mère de quatre enfants, qui ne revit jamais son époux, Gustave. Verdun ne peut se célébrer que dans le recueillement et la communion avec les 700000 victimes. Imagine-t-on un concert de rock pour honorer les morts de Stalingrad, pour commémorer les bombardements de Dresde, celui de Hiroshima ? Faut-il que notre société ait peur du silence de la mémoire pour imaginer que seule une fête peut donner sens au mot “fraternité”. Comme si l’Histoire devait être feutrée, comme si l’héroïsme devait être relativisé, comme si la tragédie devait être évacuée.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.