Les Yvelines pour François Fillon

Election Présidentielle 2017

François Fillon : « J’irai jusqu’à la victoire »

François Fillon porte le seul projet crédible et efficace. Crédible car il détaille les mesures, leurs modalités de mise en oeuvre et leur chiffrage. Efficace car il répond aux enjeux gigantesques du pays pour le remettre dans la bonne direction, le redresser et lui redonner sa grandeur.  Personne ne le conteste ! Face à ce projet travaillé depuis 3 ans avec sérieux, la médiocrité des programmes concurrents est affligeante. Alors « le chœur de tous ceux qui ne veulent rien changer s’est déchaîné » comme l’explique François Fillon dans son discours de la mutualité.

Sécurité, Santé, Emploi: des réponses fortes aux enjeux clefs du pays

Sécurité : C’est à Compiègne, le 15 février en compagnie de Xavier Bertrand, que François Fillon a détaillé à nouveau des mesures pour permettre d’assurer notre sécurité:

Pour ne voir que les principaux extraits, voici une excellente vidéo de synthèse :


Il y a notamment annoncé une mesure clef qui sera une réponse efficace aux  multiples scènes inacceptables de violence des semaines passées: abaisser la majorité pénale à 16 ans. Une majorité de Français est favorable à cette mesure :

Pour rappel nous avions déjà publié un billet sur le thème de la sécurité et de l’immigration le 15 janvier dernier : Sécurité: discours de combat de François Fillon !

Santé : Le 21 février, François Fillon a présenté son projet Santé à l’occasion d’un discours à la Mutualité. Cette présentation fait suite à la vaste consultation des professions de Santé, telle qu’il l’avait annoncé en début d’année. La presse a fait de bons échos de ce projet ajusté qui allie le maintien des principes fondateurs de la sécurité sociale, universelle et obligatoire, et sa réforme pour en assurer sa survie et sa pérennité :

Vous pouvez lire l’intégralité du discours sur son  site  : Sauver le système de santé avec François Fillon

Le Parisien à réalisé un interview de François Fillon: Santé : « On a rebâti, enrichi, amélioré le projet »

Emploi : Jeudi 23 février 2017, François Fillon participait au forum de la Fédération Nationale des Travaux Publics. À cette occasion, il est revenu sur ses propositions en matière économique. Un seul objectif: le plein emploi !

La détermination de François Fillon a faire la pédagogie de son programme est impressionnante. Il déroule au fil des jours, dans un nouveau tour de France, les piliers de son programme pour mieux nous protéger dans ce qui nous est précieux: notre sécurité, notre santé, notre travail. Ce courage de la vérité nous vaut de nombreux messages de soutien des Français partout en France qui voient en François Fillon le seul homme d’Etat en mesure de remettre notre pays debout.

Actualité politique: entre vacuité et acharnement, François Fillon affirme qu’il ira jusqu’à la victoire

De l’autre côté, c’est la soupe à la démagogie ! AUCUN programme ne tient la route ! La France est au bord du gouffre, mais la machine à acheter les électeurs tourne à fond dans toutes les écuries !


Pas un seul pour rattraper les autres ! Le Pen, Macron, Hamon et Mélenchon ont tous décidé de troquer notre souveraineté économique contre des promesses électorales intenables.

Mais cela ne suffit pas ! Il faut que Bayrou et Macron se lancent dans une alliance improbable qui montre ce que nous Français ne supportons plus : un retournement de veste hallucinant.  A ce titre, l’anecdote de François-Xavier Bellamy est sidérante :


Une très bonne analyse d’Yves Thréard a été faite sur cette alliance:

Face à la vacuité des projets des adversaires de François Fillon, face à l’acharnement dont sa personne et sa famille font l’objet, dénonçons avec lui ces attaques indignes et soutenons le avec force !

Pour conclure, voici l’interview de François Fillon donné au Figaro le 18 février 2017 : « J’irai jusqu’à la victoire ». Cher François Fillon, nous vous y accompagnerons. Vous pouvez compter sur nous !

Femmes avec Fillon : Muriel Reus à Maisons-Laffite le 1er mars 2017

Le comité Femmes avec Fillon  des Yvelines est heureux de vous inviter à une réunion conviviale le 1er Mars 2017, à 19H30, au restaurant Club House TSML (Tennis Squash Maisons-Laffitte) ­ à Maisons-Laffitte.

Nous aurons le plaisir d’accueillir Muriel Réus, soutien de François Fillon et fondatrice du mouvement « les Femmes avec Fillon« .Cette rencontre sera l’occasion pour tous d’échanger autour du programme de François Fillon.

Participation 10€

S’inscrire auprès de Janick Gehin : janick.gehin@orange.fr

Carton d’invitation:

Lire l’interview de Muriel Réus : Les Femmes votent Fillon

Entrepreneurs avec Fillon : Hervé Novelli à Versailles le 28 février 2017

Vous êtes entrepreneur, commerçant, artisan, profession libérale, dirigeant de PME ? Vous travaillez en entreprise ? Vous êtes convaincus que l’entreprise est le moteur de la croissance et de l’emploi et souhaitez découvrir le programme de François Fillon ?

Venez échanger avec Hervé Novelli le 28 février prochain à Versailles, compagnon historique de François Fillon, ancien ministre des PME et du commerce et chef d’entreprise.

Cette réunion publique est organisée par l’équipe « Entrepreneurs avec Fillon », qui regroupe les entrepreneurs et chefs d’entreprises soutenant le projet de redressement national de François Fillon. Elle contribue également à la conception du projet dans le domaine de l’entrepreneuriat et de la croissance.

Carton d’invitation:

A propos d’Hervé Novelli


En tant que Député en 1993, Hervé Novelli cofonde le groupe « Audace pour l’emploi », qui réunit 42 députés issus du milieu entrepreneurial. Auteur d’un rapport sur le développement économique local et l’emploi au sein des petites et moyennes entreprises, il est également rapporteur de la commission d’enquête sur les aides à l’emploi, et rapporteur de la mission d’information sur l’application de la loi quinquennale pour l’emploi.

En juin 2007, Hervé Novelli est nommé secrétaire d’État chargé des Entreprises et du Commerce extérieur dans le gouvernement François Fillon II. Puis il devient secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes entreprises, du Tourisme et des Services.

En tant que ministre, Hervé Novelli fait voter la loi de modernisation de l’économie de 2008. Ce texte capital met notamment en place le statut d’auto-entrepreneur, destiné à faciliter le lancement et l’interruption d’une activité, entré en vigueur le 1er janvier 2009. Le dispositif rencontre énorme succès puisqu’en un an, l’objectif d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires généré par le « statut Novelli » est atteint. La France compte actuellement plus de 1.250.000 auto-entrepreneurs, malgré toutes les contraintes qu’est venu ajouter le gouvernement Hollande.

Hervé Novelli a également mis en place le statut d’EIRL (Entreprise individuelle à responsabilité limitée) qui permet notamment de protéger le patrimoine des artisans ou commerçants en cas de faillite.

Il a créé Wiki PME en 2015 qui se présente comme la « première communauté numérique et solidaire créée par des entrepreneurs pour des entrepreneurs »

Dans le cadre de la campagne présidentielle, il collabore directement avec François Fillon et a conçu de nombreuses mesures pour libérer l’énergie entrepreneuriale en France. A l’occasion d’une prise de parole dans la presse, il rappelait les lignes directrices du projet: « : « Donner la main aux entreprises en améliorant leur environnement fiscal, leur permettre de négocier au plus près de leur réalité, donner plus de liberté dans les investissements, proposer un statut du travailleur indépendant, aligner le régime fiscal sur celui des auto-entrepreneurs, en finir avec les 35 heures et les régimes de retraite exceptionnels… »

Vous pouvez consulter dans la presse :

Hervé Novelli : ambassadeur des entrepreneurs

Ils ont fait la victoire de François Fillon

A propos d’Entrepreneurs avec Fillon

De nombreux entrepreneurs et chefs d’entreprise se sont regroupés dans ce collectif « Entrepreneurs avec Fillon » pour contribuer au projet de François Fillon dont le premier objectif est le plein emploi. Le collectif est présidé par Loïc Leprince-Ringuet, entrepreneur et dirigeant de Small Business France et Béatrice de Montille, fondatrice et dirigeante de « Merci Maman ». Le collectif compte plus de 100 comités partout en France. Plusieurs grands entrepreneurs participent au collectif tels que Pierre DanonEric GerardStanislas de Bentzmann, Viviane Chaine-Riberio ou Karine Charbonnier.

Notons aussi le soutien de Henri de Castries grand chef d’entreprise et conseiller de François Fillon dans son équipe de campagne.

A propos du programme de François Fillon pour les entreprises

Le site de campagne de François Fillon présente le projet sous 30 rubriques. Chacune d’entre elles détaille les mesures du domaine et permet à chacun de voter et s’exprimer. Plus de 500.000 avis et commentaires de citoyens ont déjà été déposés.

Nous vous proposons de découvrir en particulier :

L’ENTREPRISE : MOTEUR DE LA CROISSANCE ET DE L’EMPLOI

ENTREPRENDRE, C’EST PRENDRE SA VIE EN MAIN !

– Relever le défi de la compétitivité pour toutes nos entreprises

– En soutenant la croissance des PME et des ETI au travers d’un new deal entrepreneurial : faciliter le financement des PME, simplifier la gestion des entreprises en limitant les contraintes imposées et les risques encourus, encourager l’ensemble des acteurs susceptibles de devenir entrepreneurs, agir sur l’éducation et la recherche.

– En misant sur le dynamisme des TPE et des travailleurs indépendants.

COMPETIVIITE : OSONS ENFIN LA LIBERTÉ

– Supprimer les 35 heures

– Simplifier le droit du travail

– Rénover le dialogue social

– Combattre le chômage de masse en développant la formation en alternance et en améliorant l’efficacité de l’indemnisation chômage

– Baisser les charges pesant sur les entreprises et sur l’investissement pour créer un environnement plus favorable aux affaires et à l’innovation

INDEPENDANTS: LEVONS TOUS LES FREINS À LA CRÉATION D’EMPLOIS

– Libérer l’énergie de tous les Français : réforme auto-entreprise, franchise de TVA, statut de prestataire indépendant

– Assurer des régimes sociaux cohérents, efficaces, financés et ne conduisant pas à la précarité, dont la refonte du RSI

Vous adhérez au projet de François Fillon et voulez manifester vous aussi votre soutien à son projet au nom de la société civile ? Signez et partager cette pétition : Appel de la Société Civile pour défendre François Fillon et son projet

François Fillon: La France libre ! La France debout !

« Nous sommes 66 millions de Français dans un monde de sept milliards d’habitants. Personne ne nous fera de cadeaux. Notre seule marge de manœuvre réside dans notre capacité à nous rassembler, à travailler plus, à travailler tous.
Notre avenir est dans notre inflexible volonté d’être souverain, écouté et respecté de par le monde. Etre debout ou à genoux : voilà la question. Ma réponse est claire : debout toujours, à genoux, jamais ! » C’est ainsi que François Fillon a commencé son discours à la Réunion . Il y a présenté ses propositions pour l’Outre Mer autour de l’emploi et de la sécurité notamment, en parfaite cohérence avec son projet de redressement national.

Ce déplacement à la Réunion faisait suite à sa visite à Poitiers, aux côtés de Jean-Pierre Raffarin. Voici les vidéos intégrales de ces deux discours:

Discours de François Fillon à Poitiers:

Discours de François Fillon à la Réunion:

François Fillon trace à sa route, avec la mobilisation exceptionnelle des élus et de la société civile partout en France comme en témoigne l’énergie enthousiaste déployée pour distribuer sa Lettre aux Français le WE dernier et toute la semaine encore.

Quant à l’opération de déstabilisation de la campagne de la droite et du centre, elle ne laisse plus personne dupe. Mais quel acharnement ! Il faut s’appeler François Fillon pour y résister avec autant de sang-froid. Et pourtant, il s’agit bien là d’une campagne de désinformation de grande ampleur contre la démocratie comme l’explique brillamment le Général Dary :

François Fillon se maintient dans les sondages. Il a rassemblé son camp et ne lâche rien malgré les attaques. Et maintenant ? Jean-Baptiste Noé, historien et conseiller municipal dans les Yvelines dresse une excellente analyse de la situation :

Il serait temps de parler des projets ! Aucun candidat n’a réalisé le travail considérable d’élaboration d’un programme avec la société civile, chiffré et détaillé comme François Fillon. A l’inverse, l’absence de programme, à moins de 70 jours du premier tour, représente un danger immense. A commencer par l’imposture d’Emmanuel Macron qui revendique une campagne « mystique ». Madeleine de Jessey en dresse le portrait dans une tribune du Figaro cette semaine :

Quel décalage entre cette posture pseudo-christique et les drames que nous vivons au quotidien, telles que les violences à Bobigny, auxquels seul François Fillon saura faire face:

Alors rassemblons-nous tous massivement autour de François Fillon ! Ne perdons plus un jour. Ne nous laissons pas confisquer cette élection présidentielle. Plus qu’une alternance, c’est d’un projet de redressement dont la France a besoin. Rejoignez-nous partout en France dans nos comités de soutien : Rejoindre un Comité de Soutien

En guise de conclusion, nous vous proposons la peña Baiona revisitée par un musicien anonyme pour François Fillon, dont les origines revendiquées sont autant basques que de l’Ouest:

J’ai choisi de me tenir debout face aux Français, face à leur jugement

François Fillon vient de nous adresser une Lettre aux Français qui commence par ces mots:

« Au terme d’une campagne médiatique et politique d’une violence inouïe, j’ai choisi de m’adresser directement à vous pour vous dire ma vérité. C’est vrai, pendant quelques jours, la fureur des forces qui se sont déchaînées contre moi m’a laissé abasourdi. Pourtant, j’ai décidé de ne rien céder aux intimidations et aux pressions. J’ai choisi de me tenir debout face aux Français, face à leur jugement. »

Cette Lettre fait suite à la remarquable conférence de presse qu’il a tenu le 6 février dernier et que vous pouvez revoir (ou lire) dans son intégralité ci-dessous. Le soir même il publiait dans une transparence totale sur son site internet les données financières qui avaient fait l’objet de tant de spéculations : sa déclaration de patrimoine et les salaires de son épouse.

Cette conférence de presse a été saluée par certains journalistes qui ont pris acte de la machination à l’oeuvre derrière les accusations du Canard Enchaîné:

Cette opération vérité n’a pas arrêté les détracteurs les plus féroces. Mais les nouvelles accusations donnent désormais lieu à des réactions extrêmement rapides.

Quand François Fillon affirme que la journaliste anglaise s’est manifestée auprès de son épouse pour lui adresser un message de sympathie et que celle-ci dément, François Fillon envoie immédiatement la preuve de son mensonge:

Quand dans sa nouvelle édition le Canard Enchaîné affirme faire une nouvelle révélation sur les indemnités de fin de fin de contrat de son épouse, François Fillon rappelle que ces sommes font bien partie des salaires déclarés et légitimement versés:

Certains se sont même offusqués du montant déclaré pour son manoir de la Sarthe. Cette fois-ci, ce sont les journalistes de France Info qui vérifient l’information et la confirment: Le manoir de François Fillon vaut-il vraiment 750.000€ ?

Dénonçons aussi la scandaleuse violation du secret d’instruction suite à la publication par les journalistes du Monde d’extrait des procès verbaux de François et Pénélope Fillon. En l’absence d’avocats, cette violation n’a pu être menée que par les juges ou policiers. C’est peut être l’interview de Gérard Longuet et de Eric Dupont-Moretti qui illustre le mieux ce scandale:

Vous aussi, vous trouvez cet acharnement scandaleux ? Vous voulez exprimer votre soutien à François Fillon ? Comme des milliers d’autres, signez la pétition à l’appel de la société civile:

Cette pétition a été lancée à l’initiative de Pierre Danon, animateur infatigable du pôle Société Civile et grand promoteur du programme économique de François Fillon:

Suite à cette séquence qui a semé le trouble et a détourné l’attention des Français, voilà François Fillon qui repart en campagne:

Toute la transparence ayant été apportée sur son patrimoine et les rémunérations de son épouse, François Fillon peut désormais aussi exiger la même transparence financière de ses concurrents, ce dont nous pouvons sérieusement douter.

A l’occasion de son dernier meeting à Poitiers, François Fillon a à nouveau démontré une attitude de combat, et a notamment été très sévère vis à vis de Emmanuel Macron:

J’ai confiance en Fillon !

Par Hervé Pichon, président du Comité de soutien à François Fillon pour Versailles

Ici, à Versailles et dans son agglomération, nous sommes très nombreux à avoir apporté notre soutien actif puis nos suffrages à celui qui a gagné la Primaire de la droite et du centre. Sur les bureaux de vote de la cité royale, notre candidat a totalisé en novembre dernier 56, 5 % des suffrages dès le premier tour et obtenu le score de plus de 73 % au second tour.

Je voudrais exprimer ici le sentiment de colère que m’inspire la campagne très orchestrée d’accusations qui s’abat de tous côtés sur François Fillon et sur sa femme Pénélope.

La pratique des emplois familiaux est largement répandue dans le monde parlementaire depuis des années. Elle concerne près de 20 % des députés de tous bords et on peut tout à fait comprendre qu’elle puisse aujourd’hui heurter la sensibilité de nos concitoyens.

Mais, parmi toutes les accusations portées contre François Fillon, la plus terrible et la plus grave est celle qui concerne le caractère prétendument fictif de la fonction de collaboratrice parlementaire confiée à Pénélope Fillon par son mari.

Une institution judiciaire, le Parquet National Financier, mène présentement une enquête préliminaire sur ces accusations et devrait rendre ses décisions dans les semaines qui viennent.

C’est pourquoi ce procès public livré jour après jour par certains médias et sur les réseaux sociaux, procès instruit exclusivement à charge et jamais à décharge au mépris absolu du principe de la présomption d’innocence, est une honte, une honte absolue. Dans notre pays, il y a des gens qui, tous les jours, prétendent rendre la justice à la place de la Justice et cette pratique ouverte du lynchage médiatique me soulève le cœur.

Que devons-nous faire, nous les simples citoyens, nous les électeurs de la droite et du centre, qui assistons, sidérés, voire profondément troublés, à cette tentative d’exécution publique du représentant de notre famille politique dans la compétition de l’élection présidentielle ?

Il me semble en premier lieu que nous devons tous garder la tête froide et ne pas nous laisser gagner par cette atmosphère extrêmement malsaine de chasse à l’homme et de hallali qui envahit les médias.

C’est à la Justice et à elle seule qu’il revient de décider du sort éventuel des deux personnes mises en cause. Nous devons être fermes sur ce point parce que, dans notre République, la sérénité des enquêtes judiciaires et le respect du principe de présomption d’innocence se situent au cœur de nos libertés publiques.

En deuxième lieu, je crois que nous devons nous montrer très lucides sur un point capital : en essayant d’abattre François Fillon, on cherche délibérément à désorganiser la droite en dispersant ses électeurs. Cela veut dire qu’on cherche à tuer l’alternance à droite.

C’est pourquoi nous devons absolument nous déterminer en fonction de l’avenir du pays car, à la fin des fins, c’est cela seul qui compte.

La France peut-elle confier son destin à Emmanuel Macron, qui est l’un des candidats de la gauche et comptable à ce titre d’un quinquennat de faillite, porte-parole de l’extrême-flou, assuré de n’avoir aucune majorité pour gouverner, entre Hamon, Mélenchon et ce qui reste d’un PS en lambeaux ?

La France peut-elle confier son destin à Marine Le Pen, porte-voix d’une extrême droite dont le programme hallucinant mettrait en quelques mois le pays à genoux pour longtemps, précipitant nos entreprises dans le marasme et la France dans le vide ?

Pour ma part, j’ai entièrement confiance en François Fillon pour redresser notre pays. Je le connais depuis quarante ans, je sais de quelle force de caractère et de quelles valeurs fortes il est charpenté.

J’affirme qu’il est l’homme qu’il nous faut parce qu’il possède au plus haut point l’expérience, l’énergie, la hauteur de vue et la détermination indispensables pour conduire aux destinées de la France dans ce monde en fusion et plus incertain que jamais.

Enfin, j’exprime ici, sans me soucier un instant de ce qu’on en pensera, mon affection et mon estime pour Pénélope Fillon, cette femme discrète et dévouée aux siens, livrée depuis plusieurs jours à la cruauté sans limite des procureurs de caniveau.

A chacun d’entre nous de conserver son sang-froid et de faire bloc autour de Fillon, candidat légitime désigné par trois millions d’électeurs de la droite et du centre. A nous d’exiger de nos élus qu’ils en fassent autant.

La force de son message n’a pas fléchi et conserve toutes raisons de toucher les Français. Pour rendre ses chances à la France, nous dit-il, il faut engager des réformes courageuses, celles qui permettront de retrouver nos marges de manœuvre et de redonner confiance aux entrepreneurs et aux jeunes, bref de renouer avec quelque chose qu’on a tellement oublié : l’espérance et l’envie d’avancer.

Hervé Pichon, président du comité de soutien à François Fillon de Versailles, ancien adjoint au Maire de Versailles

 

 

 

 

 

Quelque chose qui ressemble à un coup d’Etat institutionnel …

François Fillon accuse la gauche et demande aux parlementaires LR « de tenir 15 jours » derrière lui
Paris, FRANCE | AFP | 01/02/2017 12:16

François Fillon, empêtré dans les affaires visant les emplois présumés fictifs de son épouse, a dénoncé mercredi « un coup d’Etat institutionnel » contre sa candidature à la présidentielle, venu « de la gauche », et demandé aux parlementaires LR de « tenir 15 jours » derrière lui.

« Je vis une expérience d’une violence inouïe, ma famille, mon entourage, nous-mêmes, la crédibilité de notre famille politique, de ma candidature, tout est remis en cause, dans le cadre d’une opération organisée professionnelle », a-t-il dénoncé lors d’une réunion à huis clos à son QG de campagne à Paris, selon des propos rapportés à l’AFP par des participants.


Je sais que d’autres parmi vous ont déjà vécu des moments comme ceux-là. Je pense à eux. Ça ne m’était jamais arrivé », a-t-il dit. « On a 15 jours à tenir car on sait que dans les 15 jours qui viennent, on aura les résultats de cette enquête. On aura les résultats de cette enquête car on est à la veille de l’élection présidentielle », a-t-il dit « Et personne ne peut imaginer qu’on prenne en otage jusqu’au dernier moment l’élection présidentielle et le candidat qui a été désigné par près de 4 millions de Français à la sortie de la primaire de la droite et du centre », a-t-il ajouté.

L’entourage de François Fillon a indiqué qu’il y avait « 200 à 300 parlementaires présents » lors de cette réunion, soit un nombre bien supérieur à l’affluence de cette réunion hebdomadaire régulière.

« Cette affaire on sait d’où elle vient, elle vient du pouvoir, elle vient de la gauche », a tonné le candidat de la droite à la présidentielle.

« Cette opération, je vous le dis tout de suite, elle ne vient pas de chez nous, elle ne vient pas de nos rangs. N’écoutez pas ceux qui disent que ce sont nos propres amis qui pour se venger des uns et des autres ont monté cette affaire », a-t-il argumenté alors que les députés LR sont en plein désarroi et évoquent des recours éventuels.

« Sans profession »

« Néant ».C’est la case que j’ai cochée pendant toute ma scolarité lorsqu’on me demandait la profession de ma mère. Et pourtant !

Sans emploi, officiellement femme au foyer. Comme Pénélope Fillon. Quand nous remplissions les fiches d’inscription ma mère inscrivait « sans profession ». Pourtant de 1971 à 1997, sans interruption, elle a œuvré aux côtés de mon père. Selon les jours, selon les heures de la journée, elle a été son assistante au fauteuil, sa secrétaire, sa femme de ménage. Son dévouement et son abnégation lui ont permis de remplir 2 missions et demie.

A une époque où la protection sociale n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui, où les mutuelles n’étaient pas généralisées, où certains, notamment les patients les plus âgés (eux qui avaient le plus besoin de restaurations dentaires ! ) n’osaient guère se faire soigner, mon père a pu proposer une véritable « dentisterie sociale », permettant à des personnes qui ne se seraient jamais appareillées, de l’être. Offrant à tous des soins de qualité. Il n’aurait jamais pu le faire, sans ma « mère à tout faire ». Je suis fière de lui. Je suis fière d’eux.

Aujourd’hui quand on consulte un dentiste, on est d’abord reçu par sa secrétaire. Pas toujours la même car du fait des 35 heures, il en faut deux ! Dans le cabinet lui-même c’est une autre jeune femme qui se tient auprès du praticien. Le rangement et le nettoyage sont confiés à une troisième. Il en est ainsi dans tous les cabinets modernes.

Travailleuses de l’ombre

Ne négligeons pas le rôle social de ces femmes qui dans la discrétion la plus totale, et sans se poser de question, ont « servi » la carrière de leur mari. Quand je lis ces interviews de Pénélope Fillon qui « prouvent » selon certains qu’elle n’a jamais travaillé je repense à ma mère. Si vous lui demandiez aujourd’hui son métier, elle continuerait de vous répondre qu’elle n’en a jamais eu.

Je l’ai souvent entendue dire lorsqu’elle hésitait à s’acheter une babiole : tu sais, moi je ne gagne pas d’argent ». Si mon père l’avait rémunérée, ne fût-ce que modestement, elle aurait sans doute compris que son travail avait une valeur.

4 métiers = zéro !

Car ses « trois métiers » n’étaient pas les seuls que ma mère exerçait. Le soir, elle devenait répétitrice de maths ou d’allemand pour ses enfants. Elle s’est même immergée dans la calligraphie grecque lorsque j’ai décidé de me passionner pour la culture hellénistique. Si elle a tellement voulu que ses filles fassent des études supérieures c’était sans doute afin qu’elles fussent indépendantes et capables de gagner leur vie.

Chère Pénélope. Je vous imagine volontiers comme ma mère. Impliquée dans de multiples activités, pour votre mari, pour vos enfants, pour la collectivité. Et je suis triste de tout ce qui se dit sur vous.

Cendrine Barruyer, Viroflay.


Vous pouvez aussi lire notre article : Face aux attaques du Canard Enchaîné, nous soutenons Pénélope Fillon !

Ainsi que l’excellent billet : Précisions de M. Julien Aubert, député

François Fillon seul face à quatre gauches !

Nous y voilà, le paysage politique se configure pour la présidentielle : François Fillon se trouve seul, face à 4 gauches. Sa victoire aux primaires de la droite et du centre (il a rassemblé à lui seul plus de voix que les 7 candidats socialistes réunis !) justifie son projet. Il répond aux aspirations profondes de vérité, de liberté et de responsabilité du peuple de France. Et pourtant.

Et pourtant François Fillon doit faire face à des attaques incessantes et indécentes de ses adversaires, largement amplifiées par le microcosme médiatique. Le Général de Gaulle disait : « Les gens de gauche ont rarement de grands projets. Ils font de la démagogie et se servent des mouvements d’opinion ». L’odieuse campagne de calomnie du canard enchaîné lui donne bien raison.

Notre adversaire n’a pas un visage… il en a quatre ! Il y a plus de cinquante ans André Malraux disait : il y a quatre gauches, dont l’extrême-droite. Il avait raison. Nous y sommes.

François Fillon – Paris La Villette, 29 janvier 2017

La première gauche est celle de Benoît Hamon, héritier du PS canal historique et fils spirituel de Martine Aubry. Cette gauche fait fi du monde autour de nous et de ses dynamiques économiques. Elle considère le travail et la richesse comme des entités abstraites et statiques qu’il convient de découper, distribuer, à grand renfort de dette si le gâteau n’est plus assez gros. C’est la démagogie des 32 heures, du mirage du revenu universel. S’ajoute à cela une complaisance effarante avec l’islam radical.

La gauche socialiste, c’est tout l’équipage des naufragés du Titanic hollandais qui viennent de s’entredévorer sur le radeau de la Méduse des primaires.

Vous les avez entendus, peut-être… Ils nous expliquent qu’il faut aller toujours plus loin à gauche. Plus la réalité les met en déroute, plus ils ont foi dans leurs dogmes. Ils promettent des milliards de dépense. Ils proposent de travailler moins et de rêver plus Ils n’ont rien compris. Ils n’ont rien appris.

François Fillon – Paris La Villette, 29 janvier 2017

La 2ème gauche est celle d’Emmanuel Macron, héritier masqué de Hollande. C’est la gauche du réenchantement du rêve et de l’imposture. Emmanuel Macron veut incarner le renouveau. Il a fait l’ENA, fut banquier chez Rothschild et a conçu et mis en oeuvre le programme économique catastrophique de François Hollande. Aucune formule ne résume mieux le vide de cette candidature que celle de Gaël Brustier: « Macron, c’est le NuitDebout des traders »

Il dit avoir un projet ; je l’attends ! Il dit être réformateur ; à priori, il l’est moins que moi ! Il fait croire qu’il est seul et qu’il vient de nulle part ; en réalité, il a fait le programme de Monsieur Hollande mais aussi une grande partie de sa politique… Il est parti pour une échappée en solitaire, mais ses équipiers ne sont pas loin. Qui sont-ils ? Eh bien c’est toute l’équipe gouvernementale de monsieur Hollande… Bonjour la nouveauté !

Macron c’est le sortant, Macron c’est le bilan de Hollande. Macron c’est surtout le prototype des élites qui ne connaissent rien à la réalité profonde de notre pays !

François Fillon – Paris La Villette, 29 janvier 2017

Emmanuel Macron, c’est aussi une démagogie sidérante pour « acheter » des voix, presque au sens propre du terme. Jugez plutôt sa campagne pour offrir à chaque jeune une dizaine de concerts de musique à l’occasion de leur anniversaire de 18 ans :

La troisième gauche est bien évidemment celle de Jean-Luc Mélenchon, ancien socialiste cherchant désormais à préempter la gauche de la gauche en déconfiture, le « Castro de YouTube », le représentant de cette gauche « pure et dure, rouge de chez rouge » pour reprendre les termes de François Fillon. Grand orateur, acteur hors pair, il vend la lune quand il affirme que, grâce à lui , la BCE rachètera 1000 milliards de dette pour continuer à dépenser sans compter, ou que l’avenir économique du pays passe … par les nationalisations !

La quatrième gauche, c’est le nouveau FN de Marine Le Pen et Florian Philippot, incroyable réussite marketing ! Pour « disrupter » l’offre politique, ils ont « hybridé » le FN nationaliste de Jean-Marie Le Pen et de nombreuses mesures mélenchonistes comme l’augmentation démesurée du SMIC financé par une nouvelle taxe, le retour à la retraite à 60 ans, une longue liste de dépenses non financées ou le retour au franc dévalué.

Sortie de l’euro, abaissement de l’âge de la retraite à 60 ans, augmentation du salaire minimum, recrutement illimité de fonctionnaires : le programme du FN, c’est de la dépense publique à n’en plus finir, c’est le programme du parti communiste des années 70 ou celui du Front de gauche !

Pendant des années le FN a dit qu’il fallait préférer l’original à la copie. Eh bien, aujourd’hui, l’original c’est Jean-Luc Mélenchon et la copie c’est Marine Le Pen !

C’est la vieille politique de l’endettement irresponsable, des chèques en bois. C’est une politique de la ruine, ruine pour la France et pour les Français, pour les petits épargnants qui verront leurs économies partir en poussière, pour les petits patrons qui verront leurs charges sociales monter en flèche, pour toute notre économie qui sera attaquée de toutes parts par les nations du monde entier qui n’attendent que notre abaissement pour prendre notre place.

Être une grande nation, ce n’est pas être isolé du monde, c’est avoir une position éminente dans la hiérarchie des puissances planétaires.

C’est être capable de soutenir la comparaison.

Le FN refuse toute comparaison et toute compétition mais l’histoire du monde est un combat et faire cavalier seul c’est la garantie de descendre en deuxième division. Je ne veux pas d’une France en deuxième division. Je veux une France qui fasse la course en tête.

François Fillon – Paris La Villette, 29 janvier 2017

Face à ces 4 gauches, François Fillon,  homme d’Etat, a le courage de la vérité : il fait un diagnostic sans concession sur l’état de notre pays et lui offre des perspectives concrètes pour le plein emploi et un meilleur pouvoir d’achat.

Sa vision est solidement ancrée dans les valeurs d’une France qui sait d’où elle vient pour savoir où elle va.

Son projet est constitué de réformes ambitieuses dont les efforts reconnus nécessaires seront récompensées par le plein emploi, une souveraineté économique retrouvée, un meilleur partage des richesses produites.

Son programme est crédible car financé à l’euro près. Il est le seul à avoir fait ce travail considérable qui nous permet de nous engager en confiance avec lui dans ce projet de redressement national.

Le discours de François Fillon de la Villette du 29 janvier est fondateur :

Son discours est disponible sur son site de campagne : Discours de François Fillon à La Villette

Face aux attaques du Canard Enchaîné, nous soutenons Pénélope Fillon !

A trois mois de la Présidentielle, la gauche se voit probablement exclue du second tour. Elle préfère donc les manœuvres politiciennes aux débats sur le programme pour le redressement du pays.

Ainsi donc le Canard Enchaîné accuse Pénélope Fillon d’un emploi fictif pendant 8 ans. Ce même canard affirmait il y a quelques semaines encore l’existence d’un accord secret entre François Bayrou et François Fillon, qui s’est révélé être totalement bidon !

Jeudi 26 janvier, au lendemain de la parution de l’article du canard enchaîné, François Fillon a pu s’exprimer avec clarté, détermination et attention pour son épouse:

Bruno Retailleau,  invité pour sa part sur LCI la veille et interrogé sur le sujet a parfaitement réagi:

  • Pénélope Fillon était assistante parlementaire de son époux. Il est fondamental que le parlementaire puisse choisir ses collaborateurs
  • Un assistant parlementaire doit avoir une première qualité, celle d’être compétent: Pénélope Fillon est diplômée de droit et de lettre. Elle est élue sarthoise et son travail est largement reconnu dans ce département.
  • La deuxième qualité fondamentale est celle de la confiance entre le parlementaire et son assistant. Pénélope Fillon est une femme discrète mais très engagée.

Bruno Retailleau s’est étonné que cette accusation soit portée à trois mois de l’élection alors que François Fillon est un homme public depuis longtemps et que l’accusation porte sur une activité terminée il y a de nombreuses années. Il répond à LCI est affirmant que François Fillon est un homme droit et que son épouse Pénélope est un vrai appui. Selon lui, François Fillon est atteint, pas pour lui, mais en pensant à son épouse. Il conclue en affirmant que François Fillon peut être fier d’avoir une femme engagée au cœur de son territoire, la Sarthe.

Le 25 janvier, François Fillon s’était lui même immédiatement exprimé sur le à l’occasion de son déplacement à Bordeaux :

Suite à l’annonce de l’enquête du parquet plus tard dans la journée, il émet ce communiqué:

Merci aussi à Thierry Solère, porte-parole de François Fillon, pour son soutien et ses propos justes:

Valérie Pécresse dénonce elle aussi une manœuvre politique :


Une synthèse de sa prise de parole a été publiée par BFM : Affaire Penelope Fillon: Valérie Pécresse dénonce une « manœuvre politique »

Le Député Julien Aubert apporte d’excellentes précisions sur le métier d’assistant parlementaire sur le blog de Maxime Tandonnet: Précisions de M. Julien Aubert, député


Pour plus d’information sur Pénélope Fillon, lire notre article: François Fillon fend l’armure

Page 1 sur 7

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.